Pierre-Denis Cloutier

 

Après des études en Sciences de la Terre (Géologie) à l’UQÀM et en gestion au Centre de formation en gestion de Parcs Canada (Jasper, Alberta), Pierre-Denis assure, à Parcs Canada, la gestion de différents services au Lieu historique national (L.N.H.) des Forges du Saint-Maurice (Trois-Rivières). Successivement, il poursuivra sa carrière en dirigeant l’ouverture de deux nouveaux L.H.N. à Québec et à Lévis, puis agira à titre de Chef des communications, relations publiques et services au public pour la partie Est du réseau des parcs de Parcs Canada au Québec. Il travaillera également à l’aménagement des sites naturels du Cap de Bon-Désir et de Grandes Bergeronnes, précurseurs de la création du Parc national marin du Saguenay à Tadoussac, et parallèlement, de la mise en place des premiers aménagements et services pour la création du Lieu historique national de la Grosse-Île, au large de Montmagny. Le Service canadien de la faune d’Environnement Canada l’invitera ensuite à diriger le réseau des réserves nationales de faune au Québec, dont la Réserve nationale de faune du Cap Tourmente, plus importante réserve nationale de faune au Canada et du nord-est Américain. Le ministère du Patrimoine canadien lui offrira, subséquemment, de mettre sur pied et de diriger une équipe de travail spéciale chargée de vérifier certains dossiers et recommander ou non le financement de certains organismes / activités / festivals au pays suite au scandale des commandites. Enfin, Pierre-Denis assumera la mise en place et la direction du Programme Espaces culturels Canada (P.E.C.) au Québec ayant pour but d’assurer le financement et la construction et / ou la réhabilitation de musées, de salles de spectacles et d’autres lieux culturels partout au Québec, de concert avec de multiples organismes, gouvernements municipaux, provinciaux et territoriaux, de même qu’avec les Conseils de bandes et Nations autochtones et Inuites. Avant sa retraite et pendant plusieurs années, Pierre-Denis assumera la direction du même programme mais pour l’ensemble du Canada. Ceci permettra, bon an mal an, la réalisation de 250 à 300 projets d’envergure, avec une participation gouvernementale de 30 à 60 millions de dollars par année, et des investissements totaux à la grandeur du Canada de plusieurs centaines de millions de dollars dans les économies locales.

Retraité, Pierre-Denis se tient en forme en pratiquant différentes activités en nature, en poursuivant des études à l’Université Laval et, enfin, en agissant à titre de Co-président du Groupe LGBT 35+ région de Québec.