Maxime Dion

 

Je me nomme Maxime Dion et j’habite à Saint-Nazaire d’Acton. J’ai grandi en banlieue de Montréal, ce qui m’a permis de faire mon coming out très jeune, soit à l’âge de 15 ans. Dès lors, j’ai commencé à m’impliquer dans des différents organismes LGBT+ pour exprimer ma différence, partager avec des gens qui me ressemblent et militer pour les droits et la reconnaissance de la communauté.

En mars 2010, lors d’une soirée performance de la Radical Queer Semaine, Philippe et moi cognions nos bouteilles de bière pour la première fois. Un échange plutôt agréable entre un gars de théâtre et un autre de cinéma. L’amour avec un grand A a fait gonfler nos cœurs presqu’instantanément. Un an après, nous nous marions et nous sommes partis explorer l’Est du Canada sur le pouce. Après avoir travaillé sur une ferme biologique grâce à l’organisme WWOOFING, nous avons eu envie de tenter notre propre expérience en culture maraîchère. Ainsi naît la Ferme la Bourrasque à Saint-Nazaire d’Acton en mars 2012 ! Nous avons aujourd’hui plus de 150 familles abonnées à nos paniers bios via le Réseau de Fermiers de famille d’Équiterre. Nous vendons aussi nos légumes au Marché Jean-Talon, sous la bannière des Bio-Locaux, coordonnée par la CAPÉ, coopérative pour une agriculture de proximité écologique. La Ferme la Bourrasque s’est méritée le prix d’entreprise agricole de niche en 2015 lors du Gala Distinction de la Chambre de commerce d’Acton Vale. Je remercie chaque jour nos prédécesseurs, car grâce à leur lutte, je peux aujourd’hui partager ma passion pour la terre avec l’homme que j’aime.

Mon implication au sein de l’organisme Fierté agricole a débuté en 2014. Je finis ma première année en tant que président et je suis fier de mon équipe. Leurs efforts permettent de nous positionner comme acteur important de la communauté LGBT+ en milieu rural. Merci de contribuer à notre mission !